Le cancer : un peu d’histoire

Il parait que l’existence du cancer remonte à la préhistoire. Des chercheurs ont diagnostiqué cette maladie sur un os d’un hominidé qui date de 1,7 million d’années, découvert en Afrique du Sud. L’affaire remonte au mois de juillet 2016 sur le site de Swartkrans non loin de Johannesburg. Cette découverte infirme donc la croyance populaire qui voudrait que cette maladie soit le résultat du mode de vie contemporain.

En réalité, cette maladie a été aussi relevée sur des momies égyptiennes fossilisées, vers 3000 av. J.-C. L’origine du nom de la maladie remonterait au médecin grec Hippocrate (460-370 AV. J.-C.), qui fut traduit en latin par cancer ou crabe en raison du mode de propagation de la maladie.

Au 16e siècle, la médecine a commencé à évoluer, notamment en raison de la levée de l’interdiction des autopsies, et à partir de la fin de ce siècle, la médecine a pu se développer à un rythme fulgurant grâce notamment à l’invention du microscope. D’ailleurs, c’est à cette époque qu’un hôpital polonais de Varsovie a été exclusivement affecté aux cancéreux. Il s’agit très probablement du premier hôpital du genre dans le monde.

Au 19e siècle, les progrès de la pathologie cellulaire permirent d’explorer plus précisément cette maladie dont la pathologie a fait l’objet d’études sous le microscope. Toujours vers cette même époque, la chirurgie fut employée contre cette maladie.images-8

Plus tard, vers 1960 on assiste à l’introduction des méthodes préventives de dépistage, en particulier aux États-Unis. La radiothérapie existe depuis la fin du 19e siècle. La chimiothérapie a été appliquée après le second conflit mondial. Elle a été suivie par la thérapie hormonale, laquelle se base sur des travaux qui datent de la fin du 19e siècle. Dans les années 1990, l’immunothérapie a été introduite pour traiter le cancer en développant notamment des anticorps visant à modifier la réponse de l’organisme.

Leave a Reply

Name *
Email *
Website